Le jeu libre

Publier le par 0 comment

Ma chronique de décembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

Mes droits d’auteur :  comment utiliser les images du blog ?
Cette chronique sera bientôt disponible en version affiche sur ma boutique

Le jeu libre #1- chronique Bougribouillons

Ce mois-ci, c’est du jeu libre dont j’ai envie de vous parler. Ce thème sera abordé en deux parties. Dans cette première partie, je parle les bienfaits du jeu libre dans le développement de l’enfant. J’aborderai ensuite la question de comment mettre en place un environnement propice à ces moments-là. 

Le jeu libre est fondamental au développement de l’enfant, c’est pourquoi c’est quelque chose de naturel qui n’a pas besoin d’être pensé, dirigé ou initié par l’adulte. Le jeu libre s’inscrit dans la même continuité que la motricité libre, la diversification menée par l’enfant ou les apprentissages autonomes. C’est faire confiance en la nature de l’enfant pour savoir ce qui est bon pour lui et pour son développement singulier et harmonieux. Par le jeu libre, l’enfant se connecte à ses besoins, à ce qui l’anime. Il apprend à se connaître lui-même et par extension, à mieux comprendre les autres.

Et l’adulte dans tout ça ? 

Le rôle de l’adulte est important. De l’extérieur, pour un œil non averti, il·elle peut sembler ne rien faire. Pourtant, pendant un moment de jeu libre, l’adulte observe, propose un environnement riche (par exemple des objets du quotidien pour inviter au jeu heuristique, un lieu dans la nature, des jouets ouverts…) et reste disponible (portage psychique). 

Le plus difficile, je pense, étant de ne pas intervenir. Un simple « bravo ! » sorti spontanément, avec toutes les bonnes intentions du monde, au petit Mohamed (qui pour la première fois a réussi à enfiler l’anneau en bois sur la tige) peut alors détourner son attention de ce qu’il ressent, de cette motivation intrinsèque, moteur de la confiance en lui et en ses capacités, en réduisant en quelques secondes son plaisir intérieur à néant. En revanche, si ce même enfant vous regarde avec la banane et l’envie irrésistible de partager son plaisir avec vous, ne vous gênez pas pour sauter de joie avec lui 😊

Parfois, nous avons tendance à penser que si l’enfant ne rapporte pas une création à la fin de sa journée de crèche, ou n’a pas fait d’activité dirigée, il·elle n’aura « rien fait » de sa journée. Pourtant, le jeu libre aura été bien plus riche pour son développement.

Lorsque l’enfant grandit, le rôle de l’adulte évolue, et ce n’est plus dans l’observation qu’il trouve sa place mais plutôt dans sa capacité à se faire discret voir à disparaître, tout en travaillant sur son lâcher-prise. Je vous conseille alors l’excellente conférence de Bruno Durant au sujet du jeu libre et de l’importance de la prise de risque :

Et concernant les plus jeunes enfants, voici quelques liens pour aller plus loin, source de mon travail sur cette chronique :

Catégorie : La vie du blog

Un salon bien rempli !

Bonjour à tou·te·s !

Voici des nouvelles de la campagne Ulule, en vidéo cette fois-ci, histoire de vous montrer l’état de notre salon ^^
Après avoir tamponné les 3000 enveloppes, regroupé les 3500 livrets par lots de 5 et les 3500 outils des émotions par lots de 5, après avoir collé les 3000 étiquettes adresses sur les enveloppes, après avoir plié en 3 les 3500 guides pour accompagner ces outils, après avoir découpé les 84000 pastilles scratch autocollantes en bandes de 6 (1,300 km tout de même ^^), nous voici enfin arrivé au moment de remplir vos colis avec tout ça !

Cette petite vidéo vous en dit plus :

Et voici, plus en détails, les outils des émotions :

Les envois des colis seront répartis sur un mois, à raison de 120 colis par jour. C’est-à-dire que les derniers partiront en début d’année 2020. Donc si vous ne recevez pas votre colis dans les jours prochains, c’est normal, ne vous inquiétez pas.
Pour les réclamations de réception de colis, merci d’attendre mi-janvier (au moins) avant de me solliciter. Cela me permettra de consacrer davantage de temps à la préparation des colis. 🙂

Un grand merci à tou·te·s pour votre patience, votre compréhension et votre soutien ! Même s’il nous reste encore un sacré travail, nous voyons enfin le bout du tunnel de cette fabuleuse, génialissime, extraordinaire et épuisante campagne 😀

Si vous êtes passé·e·s à côté de la campagne Ulule, il est toujours possible de commander les différents éléments sur la boutique :
boutique.bougribouillons.fr

Ça avance dans l’ombre !

Bon, bon, bon. 
Ça commence à faire long sans nouvelles, et vos nombreux messages pour savoir où ça en est le confirme. Je sens l’impatience monter, autant de votre côté que du mien, et à raison !

Alors, pour tout vous dire, nous attendons principalement les bandes scratch de Velcro, qui ne semble pas très pressé malgré nos nombreuses relances (ils avaient oublié de faire passer le bon de commande…). J’ai l’impression qu’en tant que petite entreprise, il est difficile d’être pris au sérieux par les grosses sociétés.

Mais on y arrive ! La livraison arrive entre le 23 et le 27 novembre. Ouf !

Ces bandes agrippantes auto-adhésives vous seront fournies avec les échelles. Pas besoin donc de prévoir du matériel de votre côté.

Les colis seront donc bien remplis !

Du coup, en attendant, on s’active pour pré-préparer les colis (oui oui “pré-préparer” n’existe pas mais c’est un mot rigolo, dites-le vite et vous verrez 😁).

Livrets La petite enfance en images
Échelles des émotions Bougribouillons
Roue des émotions Bougribouillons

On a déjà rassemblé les packs de 5 livrets avec élastiques (3500 lots 🥵) et on attaque maintenant la même chose avec les outils émotions (roue et 4 échelles). On en est à 1500 lots réunis 💪. On a également terminé de tamponner et étiqueter les 3000 enveloppes.

Tout ce travail devrait faciliter le remplissage des colis.

On a également reçu les cartes des émotions dans leur petite boîte cartonnée (pour celles et ceux qui avaient aussi commandé les cartes avec leur pack Ulule).

Cartes des émotions Bougribouillons
Cartes des émotions Bougribouillons

D’ailleurs, elles sont dispo sur la boutique en version imprimée dans leur boîte et toujours en version numérique à imprimer, à prix libre : https://boutique.bougribouillons.fr/produit/cartes-des-emotions-a-imprimer-v2/

Les livrets aussi sont dispo sur la boutique 😉 : https://boutique.bougribouillons.fr/produit/la-petite-enfance-en-images/

Voilà, je sais à quel point vous avez hâte de recevoir tout ça. Je ne garantis pas que tout le monde pourra l’avoir sous le sapin à Noël avec les délais de La Poste, mais nous, on commence les envois dès qu’on a les scratchs !

À bientôt ! ❤️

Stéréotypes du genre

Ma chronique de novembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

Mes droits d’auteur :  comment utiliser les images du blog ?
Cette chronique est disponible en version affiche sur ma boutique

Stéréotypes du genre - chronique Bougribouillons

Des Vidéos et articles pour aller plus loin.

  • L’école du genre, une plateforme qui propose un voyage interactif avec de courtes séquences vidéo, au cœur de la construction de notre identité sexuée. Un voyage où l’on découvre que ce qui nous semble naturel est bien souvent le fruit d’apprentissages dont nous sommes imprégnés à notre insu.
    Je vous invite à regarder particulièrement les courtes vidéos bonus de chaque séquence, qui rentre davantage dans le sujet :
    http://www.ecoledugenre.com/#Accueil

Outils pour les enfants

Des expériences filmées

  • Dans La Tête De” propose une expérience qui explique comment les parents reproduisent (sans s’en apercevoir) les clichés “sexistes” qui leur ont été inculqués dès l’enfance : https://urlz.fr/b0dF

  • Girl toys vs boy toys: The experiment.
    Une expérience qui met en avant le comportement inconscient et involontaire de l’adulte sur les stéréotypes genrés concernant les jouets : https://www.youtube.com/watch?v=nWu44AqF0iI

Les douces violences

Ma chronique d’octobre pour Les Pros de la Petite Enfance.

Mes droits d’auteur :  comment utiliser les images du blog ?
Cette chronique est disponible en version affiche sur ma boutique

Les douces violences - chronique Bougribouillons

Les douces violences sont, je pense, une des choses les plus difficiles à remettre en question dans notre comportement envers les enfants. En effet, lorsque l’adulte agit ainsi, la plupart du temps, il ne cherche pas à nuire et n’en a même pas conscience. C’est ponctuel et spontané.

Parfois, c’est juste une habitude, comme parler de l’enfant en sa présence sans l’inclure à la conversation. D’autres fois, c’est un manque de conscience de notre geste, comme essuyer le nez de l’enfant sans le prévenir. Il y a aussi ces comportements, pleins de bonnes intentions, comme donner des surnoms à l’enfant sans jamais l’appeler par son prénom. Parfois, c’est pour une question de praticité, comme coincer le bavoir sous l’assiette, ou encore, une impatience ponctuelle, comme râler parce que son bébé vient de faire caca dans la couche qu’on vient de le changer.

Ce n’est pas vraiment l’acte en lui-même le problème, mais sa répétition, qu’on ne remarque pas forcément. Pour nous rendre compte de notre comportement, il suffit simplement de se demander :
“Comment le vivrais-je si quelqu’un me faisait/disait la même chose ?”.

L’important, je pense, est de demander l’avis de l’enfant. S’il est ok pour avoir le bavoir sous l’assiette ou qu’on l’appelle “mon lapin” de temps en temps, alors il n’y a pas de problème. Les douces violences n’existent plus dès lors que la dominance de l’adulte disparaît, et que l’enfant est respecté.

Références et ressources :

Observer l’enfant

Ma chronique de septembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

Mes droits d’auteur :  comment utiliser les images du blog ?
Cette chronique sera bientôt disponible en version affiche sur ma boutique

Observer l'enfant - chronique Bougribouillons

Comme le disait Maria Montessori :

« La qualité fondamentale pour le parent  ou l’éducateur est de savoir observer. »

Observer, c’est nous permettre de nous émerveiller de leurs compétences et de leurs ressources. Il est alors plus simple pour l’adulte de faire confiance à l’enfant. Cela favorise également le développement de leur confiance en eux en leur laissant la possibilité de faire seul.
Aussi, l’observation nous permet à nous, adultes, de mieux comprendre (un comportement, un besoin…) et nous offre le recul nécessaire afin d’agir de manière pertinente et adaptée.

Les BàT, qu’est-ce que c’est ?

Me revoilà avec des nouvelles toutes fraiches ! 😀

Aujourd’hui, nous sommes allés chercher les BàT chez l’imprimeur en famille.
Ceux qui sont du métier comprendront certainement, mais pour les autres, ça doit juste vous faire penser à une langue bizarre ^^

Petite explication donc :

“BàT” ça veut dire “Bon à Tirer”. C’est une impression (souvent par une imprimante numérique) qui permet de faire une dernière vérification des textes, des couleurs, de l’organisation du document etc. et d’apprécier la qualité et l’épaisseur du papier.

Et les voici !

Bon à tirer Livrets Bougribouillons "La petite enfance en images"
Bon à tirer Livrets Bougribouillons "La petite enfance en images"

La bonne nouvelle, c’est que les livrets seront imprimés dans quelques jours. La mauvaise, c’est qu’on attend encore des nouvelles de l’imprimeur des outils sur les émotions concernant le début des impressions.

Vous êtes de plus en plus nombreux·euses à me demander quand vous recevrez votre contrepartie. Beaucoup de “!!!” et de “…” dans certains messages, et je ne peux que comprendre votre impatience concernant la réception de votre colis !

Soyez certain·e·s que nous faisons notre possible, avec nos moyens, face à l’engouement général et imprévu qu’a suscité cette campagne. Il est vrai que j’avais annoncé une livraison fin août en début de campagne, mais il est évident que le délai d’impression n’est pas le même pour les 200 exemplaires initialement prévus que pour 3300 exemplaires de chaque livret, et les 3300 exemplaires de chaque outils des émotions que nous vous offrons. Et puis, on a dû ajouter aux imprévus, la création de l’entreprise Éditions Bougribouillons (wahou ! 😀 )

Du coup, j’ai pensé à une alternative pour permettre aux plus pressé·e d’entre vous de recevoir les livrets plus tôt. Il sera donc possible de recevoir votre contrepartie en deux fois en réglant des frais de port 3,85€.
Si ça vous intéresse, envoyez-moi un message !
———
En tout cas, un grand merci à vous tout·e·s pour votre patience et votre compréhension, vous êtes un fabuleux soutien pour moi dans ce projet <3

Des nouvelles de la campagne Ulule

Publier le par 2 commentaires

Bonjour à tou·te·s, je viens vous donner quelques nouvelles de l’avancement du projet.

La réussite de la campagne nous a obligés à de grands chamboulements. “Bougribouillons” va devenir une société ! :O
Si un jour on m’avait dit ça, je ne l’aurais pas cru ^^

Bref, Papapanda s’occupe de tout le côté administratif qui prend malheureusement un peu de temps pendant cette période estivale, et tant que l’entreprise n’est pas créée, nous ne pouvons lancer les impressions.
Nous avons du coup pris du retard, mais continuons d’espérer une livraison courant septembre.

Animation échelle de la joie - Bougribouillons

De mon côté, j’avance sur mes fichiers. J’ai fini aujourd’hui les dessins pour l’échelle de la joie 😀 Il ne reste plus que les dessins pour l’échelle de la peur et tout sera prêt !

Si vous avez des questions, je vous remets ici le lien vers la FAQ de la campagne : https://bougribouillons.fr/faq-la-petite-enfance-en-images/

À très vite !

Accueillir les émotions

Publier le par 12 commentaires

Ma chronique d’août pour Les Pros de la Petite Enfance.

Mes droits d’auteur :  comment utiliser les images du blog ?
Cette chronique sera bientôt disponible en version affiche sur ma boutique

Accueillir l'émotion de l'enfant - chronique Bougribouillons

Pour accompagner cette chronique :

Il est important d’inclure le vocabulaire émotionnel le plus tôt possible, par la parole (et par les signes). Très tôt, l’enfant pourra ainsi verbaliser (ou signer) de lui-même l’émotion qu’il ressent. Tout comme “papa” ou “maman”, ce vocabulaire lui sera familier.

Faire rentrer le vocabulaire des émotions dans nos vies, c’est également nous permettre à nous, adultes, de développer notre conscience et notre intelligence émotionnelles, car malheureusement, peu d’entre nous ont été accompagné·e·s dans ce sens.

Pour intégrer le vocabulaire des émotions dans le quotidien de l’enfant, on peut bien sûr l’aider à verbaliser au moment de l’émotion. On peut aussi s’aider d’outils comme des jeux sur les émotions, dès tout petit, ou encore jouer à des jeux d’expression théâtrale avec l’enfant.

J’ai réalisé il y a quelques temps des cartes des émotions, elles sont téléchargeables à prix libre ici :
https://boutique.bougribouillons.fr/produit/cartes-des-emotions-a-imprimer-v2/

Les demandes de don sont ouvertes !

Voici le lien du formulaire : https://forms.gle/3eJENJDYLTBisdeHA
Merci de bien lire tout le texte avant d’envoyer votre demande.
Le formulaire sera ouvert jusqu’à ce qu’il n’y ai plus rien à distribuer.

N’hésitez pas à en parler autour de vous, votre crèche, nounou, organisme de formation, sage-femme, médecin etc.

Demandes de don Bougribouillons