Comment favoriser la motivation intrinsèque

Ma chronique de décembre pour Les Pros de la Petite Enfance, que vous pouvez également retrouver sur leur site.

Comment utiliser les images du blog ?
Obtenir la version affiche HD de cette chronique

Et pour accompagner cette chronique, un article de Adele Faber sur la réévaluation des compliments et l’impact des compliments évaluatifs et descriptifs sur l’estime de soi et la confiance en soi de l’enfant : https://www.auxeditionsduphare.com/articles-de-presse/la-reevaluation-du-compliment.html

Bravo et compliments valoratifs. Comment favoriser la motivation intrinsèque - chronique Bougribouillons

12 commentaires sur “Comment favoriser la motivation intrinsèque

  1. Quel bonheur, à chaque fois, de voir vos illustrations !

    • Oh merci beaucoup ! <3

  2. Bonjour,
    J’aimerai bien savoir quoi dire au fil du temps, quand l’enfant en est à sa 10ème ou 15ème fois.
    Ça reste ses premières fois tout de même, mais nous avons passé les “tu as réussi à le faire, tu as grandit, tu progresses, tu as persévérer, tu es autonome, tu avais beaucoup faim ce soir, etc. etc.
    En somme, je suis à court de phrases… hihihi.
    Pourriez-vous m’en souffler quelques unes ?
    Un grand merci pour ce que vous faites !!!

    • Oui je comprends Souvent, quand un de mes enfants me demande « tu as vu ce que j’ai fait ?! » , je réponds par une question « Ha oui ! Et tu es content/ça te plait/ça te fait plaisir ? ». Du coup, petit à petit, c’est eux qui le disent seul : « Tu as vu maman comme je saute loin ! Je suis trop content avant je sautais que jusque là ! » 🙂 Voilà quelques pistes !

  3. Oui mais qu’est-ce que c’est dur ! On est programmé pour les bravos

  4. Bonjour je rejoins un commentaire quand l’enfant le fait depuis un bon nombre de fois quoi lui répondre ? Il a 1 an ne parle pas encore donc c’est un peu plus compliqué de savoir trouver les bons mots. Merci d’avance ☺️

  5. “Eviter”, tout est dans le titre. 🙂
    Féliciter pour avoir fait dans le pot, pour avoir “bien mangé”, ça n’a pas de sens. L’enfant grandit, l’enfant mange à sa faim.
    En revanche, un “bravo” bien ciblé et pas trop souvent répété peut être important, surtout si on ajoute “tu peux être fier de toi”. Mes deux filles aujourd’hui adultes ont grandi ainsi. L’une est allée à l’école jusqu’à 9 ans, des parasitages ont eu lieu. La cadette n’a quasiment pas connu l’école et avec cet accompagnement, elle agit pour elle. Librement. 🙂

    • C’est exactement le message que j’ai voulu faire passer 🙂

  6. Pour celles et ceux qui aimeraient aller un peu plus loin sur ce sujet, j’ai écrit cet article qui explique précisément en quoi c’est problématique: https://curiositebienveillante.wordpress.com/2018/10/01/les-recompenses-une-fausse-bonne-idee/

  7. Bravo !!
    Je lis beaucoup de choses pour essayer d’être la meilleure maman possible, dans la bienveillance, la confiance, le respect de l’enfant, pour lui-même etc… et vos illustrations résument à chaque fois parfaitement tout ce qui m’a touché et que j’essaye de retenir et d’appliquer au quotidien. Alors merci merci merci !
    Et bravo parce qu’en plus je suis fan de votre style graphique 😉

    • Merci !!!! <3 Je suis très heureuse de pouvoir vous accompagner sur votre chemin à travers mes illustrations 🙂

  8. Je suis d accord étant atsem je valorise les effort de l enfant fournie par lui lui faisant comprendre que c est pour lui pas pour moi qu’ il le fait il faut juste trouver les bon mots quand j entend à tu es mange tu es grand quoi non tu avais faim tu as presque tout mangė c est grandir sans avoir u ego démesuré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.