Stéréotypes du genre

Ma chronique de novembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

ATTENTION ! Mes images ne sont pas libres de droit !
Cliquez pour connaître les conditions d’utilisation de mes images.
Ce récit illustré est disponible en format affiche sur ma boutique.

Stéréotypes du genre - chronique Bougribouillons

Des Vidéos et articles pour aller plus loin.

  • L’école du genre, une plateforme qui propose un voyage interactif avec de courtes séquences vidéo, au cœur de la construction de notre identité sexuée. Un voyage où l’on découvre que ce qui nous semble naturel est bien souvent le fruit d’apprentissages dont nous sommes imprégnés à notre insu.
    Je vous invite à regarder particulièrement les courtes vidéos bonus de chaque séquence, qui rentre davantage dans le sujet :
    http://www.ecoledugenre.com/#Accueil

Outils pour les enfants

Des expériences filmées

  • « Dans La Tête De » propose une expérience qui explique comment les parents reproduisent (sans s’en apercevoir) les clichés « sexistes » qui leur ont été inculqués dès l’enfance : https://urlz.fr/b0dF

  • Girl toys vs boy toys: The experiment.
    Une expérience qui met en avant le comportement inconscient et involontaire de l’adulte sur les stéréotypes genrés concernant les jouets : https://www.youtube.com/watch?v=nWu44AqF0iI

5 commentaires sur “Stéréotypes du genre

  1. bravo pour ce travail, merci pour cette précieuse bibliographie, la recherche sur les stéréotypes est passionnante et primordiale. j’avais justement envie de travailler le sujet, suite à des observations des groupes d’enfants avec qui je travaille, mes fils en tant que maman, et les commentaires d’adultes professionnels ou parents que j’ai entendu. je vous suis souvent, ainsi qu’élise gravel que vous avez cité. admirativement, juliette

    • Un grand merci pour ce message très encourageant Juliette 🙂 <3

  2. bonjour, je viens de vous découvrir, je suis une professionnelle de l’enfance, en tant que sophrologue spécialisée, je reçois en individuel des enfants et leurs parents parfois dépassés ( comme j ‘ai pu l’être à plus d’un titre ! ) et je les accompagnent en collectifs ( MJC et milieu scolaire )
    je vous remercie pour la qualité de vos supports et votre site … continuez ainsi à nous aider, nous enrichir c’est super bravo !! je suis fan ..
    j’ai rêvé de ces supports et vous les avaient faits… mieux que je ceux que j’avais bidouillé !!

    un grand merci !
    bonne journée

    • Oh merci beaucoup pour vos encouragements ! Cela me touche beaucoup

  3. Bonjour !

    La démarche est super cool et ça fait plaisir de voir un post qui pointe du doigts ce problème de société majeur qui est le stéréotype du genre.

    Etant moi même un homme travaillant dans le secteur de la petite enfance, qui ne boit pas l’alcool, qui déteste le foot, qui ne connait absolument rien en voitures, et qui n’aime pas la grande majorité des choses classifié comme « masculine » par les stéréotype de genre. Sans parler de mon tempérament qui encore une fois ne rentre vraiment pas dans les clou de la masculinité toxique qui semble être demander a un homme par le patriarcat…

    Mais pour le coup, de mon point de vu, les stéréotypes de genre ce combatte en laissant un choix neutre et total a l’enfant sur les choix habituellement dicté. Je me pose donc toujours la question quand j’ai un doute « es-que je ferais pareil avec un garçon » quand je fais ou dit quelque chose avec ma fille.

    En l’occurrence quand je vois sur cette illustration « voila une coiffeuse pour te faire belle », je me dis justement que si j’avais un fils je pourrais lui offrir un coiffeuse pour ce faire beau aussi.

    Pareil pour « tu es fort comme papa » (j’aurais plutôt mi « tu es musclé comme un vrai petit mec » ou un truc du genre pour illustré ce propos), ma femme a une force de mouche et moi je suis plutôt musclé. XD donc ça ne me semble pas choquant de dire ça. xD Après si papa est une crevette et maman super musclé, la sortir ce genre de phrase est stupide. Et pour le coup ça m’arrive probablement de dire a ma fille qu’elle est forte comme papa. (mais bien plus souvent « qu’elle a plus de force que sa mère » xD)

    Pour la robe c’est un sujet complexe, car même si je n’ai absolument rien contre les hommes qui porte des robes. Je ne peu que trop imaginé les choses horribles que les autres enfants pourrait dire a un jeune garçon qui aimerait en porter en dehors de la maison (ce qui me mettrais devant un dilemme moral insurmontable si j’avais un fils et que cette situation ce présentait, je voudrais lui laisser le choix de porter des robes en extérieur si il en a envie, mais j’aurai aussi envie de le protéger des enfants et adultes malveillant avec leur stéréotype de *****) . Après j’imagine que dans l’illustration ce qui est pointé est le fait de dire « tu es une vraie princesse », mais c’est vrai que la encore c’est plus complexe que cela en a l’air. Par exemple j’ai pris l’habitude de dire « ma princesse @inséréadjectifqualificatiftropchoupi » a ma fille, mais dans mon esprit cela ne sonne pas forcement négativement, car quand je dis princesse ni moi ni ma fille ne comprenons « femme fragile aillant besoin d’un prince pour exister », surement parce que a notre époque, bah une princesse c’est vachement plus badasse qu’à l’époque ou la princesse n’était bonne qu’a être sauvé. xD (si vous répondez a mon commentaire je veux bien avoir votre point de vu sur ce que vous pointiez avec l’illustration de la robe, j’ai peut-être juste compris le truc de travers, surtout que l’illustration a la fin semble dire un truc du genre « il faut mettre des short a vos filles a la place des robes », j’ai surement mal compris. xD)

    Par contre totalement d’accord avec les autres, insupportable de justifier qu’un garçon soit turbulent parce que c’est un garçon et a l’inverse de partir du principe qu’une fille doit être sage.
    Et de façon général, dire « un vrai p’tit mec » ou « une vrai petite fille » dans une phrase, c’est déjà carton rouge car ça inclus que le sexe de l’enfant aurait a voir dans leurs choix. ^^

    Si jamais vous refaite une illustration de ce genre, vous pourriez aussi parler de « un garçon ça ne pleur pas », « tu portes des vêtements roses, mais c’est pour les filles ! » (déclinable a l’infini avec les jeux « pour les filles » et les jeux « pour les garçon » ^^), et surement plein d’autres que j’ai plus en tête, après c’est plus des stéréotypes de genre que tu entends adultes ou adulescent que j’ai en tête. ^^

    En tout cas chouette illustration. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.