Le grand dictionnaire de la petite enfance, 2e édition.

Publier le par 0 comment

Le voici, le voilà, Le grand dictionnaire de la petite enfance, paru aux édition Dunod, dirigé et coordonné par Caroline Morel et Pierre Brice Lebrun, et illustré par Virginie Maillard (et oui, c’est moi ! hehe :p ).

Le grand dictionnaire de la petite enfance - Dunod - Caroline Morel - Pierre-Brice Lebrun - Virginie Maillard
Le grand dictionnaire de la petite enfance - Extrait 1 - Dunod - Caroline Morel - Pierre-Brice Lebrun - Virginie Maillard
Le grand dictionnaire de la petite enfance - Extrait 2 - Dunod - Caroline Morel - Pierre-Brice Lebrun - Virginie Maillard
Le grand dictionnaire de la petite enfance - Dernière de couverture - Dunod - Caroline Morel - Pierre-Brice Lebrun - Virginie Maillard

Cette deuxième édition apporte avec elle de belles nouveautés :

  • Une mise en page revue en deux colonnes et avec cela, une lecture bien plus fluide et légère ;
  • De nouvelles entrées avec de nouveaux auteurs et autrices ;
  • Des dessins tirés de mes récits illustrés, qui viennent enrichir certaines entrées ;
  • Un feuillet intégré au centre de l’ouvrage, en couleur, qui présente la quasi-totalité de mes récits illustrés.

Et toujours, un large éventail de termes, développés et approfondis par 98 auteurs et autrices, tous et toutes engagé·e·s dans une actualisation de notre rapport à l’enfant, vers plus de conscience et de respect de son développement. Chaque entrée n’est pas une simple définition d’un terme, mais approfondit la notion en croisant expertise, recherche et expérience.

Un livre pas seulement destiné aux pro de la petite enfance mais comme le dit si bien Caroline Morel :
« Un livre destiné à tous ceux que le cœur de l’enfant intéresse ».

Et pour mieux se rendre compte, j’ai réalisé une petite vidéo de présentation 🙂
Le livre est disponible sur la boutique : https://boutique.bougribouillons.fr/
Bon visionnage !

La petite enfance en images – 5 livrets

Publier le par 8 commentaires

Il est (grand) temps de vous présenter sur ce blog mes 5 livrets, parus en auto-édition en septembre 2019, j’ai nommé :

« La petite enfance en images » !

photo 1 des 5 livrets "La petite enfancec en images"

Ces livrets sont autant à destination des pros de la petite enfance que des parents. Dans un format épuré et concis, ils offrent une connaissance rapide des thèmes abordés, sans avoir à passer par un tome de 500 pages sur chaque sujet. Et pour celles et ceux qui aimeraient aller plus loin, des ressources sont proposés en fin de chaque ouvrage pour approfondir vos connaissances.
En cadeau pour des futurs parents, en cadeau de naissance, en supports pour une équipe de crèche ou à disposition dans une salle d’attente, ils sont réalisés dans le but d’accompagner l’adulte dans sa réflexion vers une meilleure connaissance de l’enfant et de son développement.
Mon conseil pour les parents : des livrets à laisser « trainer » sur la table du salon quand mamie et papi passent à la maison 😉

5 livrets > 5 thèmes

photo 2 des 5 livrets "La petite enfancec en images"
frise des 5 livrets "La petite enfancec en images"

Et comme j’aime pouvoir feuilleter un livre avant de l’acheter, je vous laisse la possibilité de les lire dans leur intégralité en version numérique (cliquez chaque thème pour découvrir les livrets) :

Extrait du livret "Diversification Menée par l'Enfant" de la collection "La petite enfance en images"
Extrait du livret "L'éducation consciente" de la collection "La petite enfance en images"
Extrait du livret "L'allaitement" de la collection "La petite enfance en images"
Extrait du livret "La motricité libre" de la collection "La petite enfance en images"
Extrait du livret "Le portage" de la collection "La petite enfance en images"


Le format des livrets est de 12 x 17 cm et leur nombre de page varie de 8 à 16 pages, avec une couverture souple et épaisse.

Les livrets sont disponibles sur la boutique : ici

Affiches alimentation

Voilà, mon récit illustré sur l’alimentation du mois dernier est disponible en format affiche numériques HD ou imprimées sur format A3 sur la boutique :
https://boutique.bougribouillons.fr/produit/l-alimentation/

L'alimentation - affiche Bougribouillons - Boutique Bougribouillons

Le jeu libre #1

Ma chronique de décembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

ATTENTION ! Mes images ne sont pas libres de droit !
Cliquez pour connaître les conditions d’utilisation de mes images.
Ce récit illustré est disponible en format affiche sur ma boutique.

Le jeu libre #1- chronique Bougribouillons

Ce mois-ci, c’est du jeu libre dont j’ai envie de vous parler. Ce thème sera abordé en deux parties. Dans cette première partie, je parle les bienfaits du jeu libre dans le développement de l’enfant. J’aborderai ensuite la question de comment mettre en place un environnement propice à ces moments-là. 

Le jeu libre est fondamental au développement de l’enfant, c’est pourquoi c’est quelque chose de naturel qui n’a pas besoin d’être pensé, dirigé ou initié par l’adulte. Le jeu libre s’inscrit dans la même continuité que la motricité libre, la diversification menée par l’enfant ou les apprentissages autonomes. C’est faire confiance en la nature de l’enfant pour savoir ce qui est bon pour lui et pour son développement singulier et harmonieux. Par le jeu libre, l’enfant se connecte à ses besoins, à ce qui l’anime. Il apprend à se connaître lui-même et par extension, à mieux comprendre les autres.

Et l’adulte dans tout ça ? 

Le rôle de l’adulte est important. De l’extérieur, pour un œil non averti, il·elle peut sembler ne rien faire. Pourtant, pendant un moment de jeu libre, l’adulte observe, propose un environnement riche (par exemple des objets du quotidien pour inviter au jeu heuristique, un lieu dans la nature, des jouets ouverts…) et reste disponible (portage psychique). 

Le plus difficile, je pense, étant de ne pas intervenir. Un simple « bravo ! » sorti spontanément, avec toutes les bonnes intentions du monde, au petit Mohamed (qui pour la première fois a réussi à enfiler l’anneau en bois sur la tige) peut alors détourner son attention de ce qu’il ressent, de cette motivation intrinsèque, moteur de la confiance en lui et en ses capacités, en réduisant en quelques secondes son plaisir intérieur à néant. En revanche, si ce même enfant vous regarde avec la banane et l’envie irrésistible de partager son plaisir avec vous, ne vous gênez pas pour sauter de joie avec lui 😊

Parfois, nous avons tendance à penser que si l’enfant ne rapporte pas une création à la fin de sa journée de crèche, ou n’a pas fait d’activité dirigée, il·elle n’aura « rien fait » de sa journée. Pourtant, le jeu libre aura été bien plus riche pour son développement.

Lorsque l’enfant grandit, le rôle de l’adulte évolue, et ce n’est plus dans l’observation qu’il trouve sa place mais plutôt dans sa capacité à se faire discret voir à disparaître, tout en travaillant sur son lâcher-prise. Je vous conseille alors l’excellente conférence de Bruno Durant au sujet du jeu libre et de l’importance de la prise de risque :

Et concernant les plus jeunes enfants, voici quelques liens pour aller plus loin, source de mon travail sur cette chronique :

Les douces violences

Ma chronique d’octobre pour Les Pros de la Petite Enfance.

ATTENTION ! Mes images ne sont pas libres de droit !
Cliquez pour connaître les conditions d’utilisation de mes images.
Ce récit illustré est disponible en format affiche sur ma boutique.

Les douces violences - chronique Bougribouillons

Les douces violences sont, je pense, une des choses les plus difficiles à remettre en question dans notre comportement envers les enfants. En effet, lorsque l’adulte agit ainsi, la plupart du temps, il ne cherche pas à nuire et n’en a même pas conscience. C’est ponctuel et spontané.

Parfois, c’est juste une habitude, comme parler de l’enfant en sa présence sans l’inclure à la conversation. D’autres fois, c’est un manque de conscience de notre geste, comme essuyer le nez de l’enfant sans le prévenir. Il y a aussi ces comportements, pleins de bonnes intentions, comme donner des surnoms à l’enfant sans jamais l’appeler par son prénom. Parfois, c’est pour une question de praticité, comme coincer le bavoir sous l’assiette, ou encore, une impatience ponctuelle, comme râler parce que son bébé vient de faire caca dans la couche qu’on vient de le changer.

Ce n’est pas vraiment l’acte en lui-même le problème, mais sa répétition, qu’on ne remarque pas forcément. Pour nous rendre compte de notre comportement, il suffit simplement de se demander :
“Comment le vivrais-je si quelqu’un me faisait/disait la même chose ?”.

L’important, je pense, est de demander l’avis de l’enfant. S’il est ok pour avoir le bavoir sous l’assiette ou qu’on l’appelle “mon lapin” de temps en temps, alors il n’y a pas de problème. Les douces violences n’existent plus dès lors que la dominance de l’adulte disparaît, et que l’enfant est respecté.

Références et ressources :

Observer l’enfant

Ma chronique de septembre pour Les Pros de la Petite Enfance.

ATTENTION ! Mes images ne sont pas libres de droit !
Cliquez pour connaître les conditions d’utilisation de mes images.
Ce récit illustré est disponible en format affiche sur ma boutique.

Observer l'enfant - chronique Bougribouillons

Comme le disait Maria Montessori :

« La qualité fondamentale pour le parent  ou l’éducateur est de savoir observer. »

Observer, c’est nous permettre de nous émerveiller de leurs compétences et de leurs ressources. Il est alors plus simple pour l’adulte de faire confiance à l’enfant. Cela favorise également le développement de leur confiance en eux en leur laissant la possibilité de faire seul.
Aussi, l’observation nous permet à nous, adultes, de mieux comprendre (un comportement, un besoin…) et nous offre le recul nécessaire afin d’agir de manière pertinente et adaptée.

Accueillir les émotions

Publier le par 13 commentaires

Ma chronique d’août pour Les Pros de la Petite Enfance.

ATTENTION ! Mes images ne sont pas libres de droit !
Cliquez pour connaître les conditions d’utilisation de mes images.
Ce récit illustré est disponible en format affiche sur ma boutique.

Accueillir l'émotion de l'enfant - chronique Bougribouillons

Pour accompagner cette chronique :

Il est important d’inclure le vocabulaire émotionnel le plus tôt possible, par la parole (et par les signes). Très tôt, l’enfant pourra ainsi verbaliser (ou signer) de lui-même l’émotion qu’il ressent. Tout comme “papa” ou “maman”, ce vocabulaire lui sera familier.

Faire rentrer le vocabulaire des émotions dans nos vies, c’est également nous permettre à nous, adultes, de développer notre conscience et notre intelligence émotionnelles, car malheureusement, peu d’entre nous ont été accompagné·e·s dans ce sens.

Pour intégrer le vocabulaire des émotions dans le quotidien de l’enfant, on peut bien sûr l’aider à verbaliser au moment de l’émotion. On peut aussi s’aider d’outils comme des jeux sur les émotions, dès tout petit, ou encore jouer à des jeux d’expression théâtrale avec l’enfant.

J’ai réalisé il y a quelques temps des cartes des émotions, elles sont téléchargeables à prix libre ici :
https://boutique.bougribouillons.fr/produit/cartes-des-emotions-a-imprimer-v2/

Les demandes de don sont ouvertes !

Voici le lien du formulaire : https://forms.gle/3eJENJDYLTBisdeHA
Merci de bien lire tout le texte avant d’envoyer votre demande.
Le formulaire sera ouvert jusqu’à ce qu’il n’y ai plus rien à distribuer.

N’hésitez pas à en parler autour de vous, votre crèche, nounou, organisme de formation, sage-femme, médecin etc.

Demandes de don Bougribouillons

La campagne est finie. Et maintenant ?

Publier le par 0 comment

Et voilà, la campagne est terminée depuis quelques jours.
Moi qui doutais d’arriver à 100% avant de lancer cette campagne ! (si, si !)
On se retrouve à plus de 2200% de financement, et presque 3000 contributeur·trice·s !

C’est complètement fou, mais tellement positif ! Vous êtes si nombreuses et nombreux à avoir soutenu ce projet, en participant, en partageant, en m’encourageant !
Je me rendais déjà compte d’un élan vers une élévation de la conscience concernant l’accompagnement de nos enfants (entres autres !) et la réussite de cette campagne le confirme.

Alors je vous dis un grand merci, pour moi, pour nous, pour ce projet, et surtout, pour tous ces enfants et ces futures générations qui bénéficieront de ces petites graines que nous planterons ensemble et qui germeront petit à petit.

Campagne de financement participatif Bougribouillons - merci

Et maintenant ?
Maintenant, on fait le point sur les parties plus techniques et matérielles : réflexion sur le meilleur statut pour déclarer (c’est qu’on ne s’attendait pas à un tel succès !), attente des derniers devis des imprimeurs, calcul et réflexion sur les envois etc.

Campagne de financement participatif Bougribouillons - calculs

De mon coté, je prépare les illustrations qu’il manquait pour les différentes échelles des émotions de base, je prépare les fichiers pour les impressions, et je continue de garder un lien avec vous par les réseaux sociaux, les news Ulule et les commentaires. Je pense d’ailleurs à fusionner avec mon ordi ^^

Campagne de financement participatif Bougribouillons - fusion avec l'ordinateur

À propos de commentaires et de questions, j’ai mis en place une FAQ !
Alors si vous vous posez des questions, avant de m’en parler, allez faire un tour sur ce lien (histoire d’être sûre que je n’y ai pas déjà répondu) :
https://bougribouillons.fr/faq-la-petite-enfance-en-images/

Et si jamais vous lisez des questions ci et là, n’hésitez pas à partager ce lien à la personne en question. Ces petits riens me seront d’une grande aide !

Je vous tiens au courant pour la suite ! À bientôt ! <3

Récap et dernière ligne droite !

Récap 1 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"
Récap 2 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"
Récap 3 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"
Récap 4 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"
Récap 5 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"
Récap 6 de la campagne Ulule Bougribouillons - Livrets "La petite enfance en images"

___________

On a passé le palier des 1600% !
Le palier des 1700% débloquera des nouveaux dons.
Pour le palier des 1800%, on imprime l’échelle de la peur à tou·te·s les contributeur·trice·s.

___________

Demain (vendredi) à minuit, la campagne sera terminée.
Si vous souhaitez nous donner un dernier petit coup de pouce et tenter de faire imprimer une nouvelle échelle, partagez un max autour de vous et sur les réseaux sociaux, c’est la dernière ligne droite !

Voici quelques liens pour partager sur les réseaux sociaux :

FACEBOOK
https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https%3A//fr.ulule.com/la-petite-enfance-en-images/

LINKDIN
https://urlz.fr/a8PA

PINTEREST
https://urlz.fr/a8PU

INSTAGRAM
Vous pouvez également vous abonner sur mon compte instagram
et partager une de mes publi en story

Merci merci merci !